Fiche 1 Octobre 2017

vendredi 29 septembre 2017, par JMRoche

La foi de Marie, la foi de Marthe (Jean 11, 17-44)

Lorsque nous pensons à Marthe et Marie, nous vient spontanément en mémoire le récit de Luc (Luc 10, 38-43) qui présente ces deux sœurs accueillant Jésus dans leur maison. Ce mois-ci, nous retrouvons Marthe et Marie dans l’évangile de Jean, lors du passage qui relate l’appel de Lazare par Jésus.

Le contexte

Dans l’évangile de Jean, sept miracles sont présentés comme des signes qui appellent à la foi. Les six premiers signes sont : les noces de Cana, la guérison du fils du centurion, la guérison du paralytique à la piscine de Bethesda, la multiplication des pains, la marche sur les eaux, la guérison de l’aveugle-né. Le septième signe est celui de la résurrection de Lazare. Nous pouvons commencer en lisant l’ensemble du chapitre 11 après avoir noté que le chapitre 10 se termine par : "Et là, ils furent nombreux à croire en Lui".

Le texte

- versets 17-19. Ces deux versets nous présentent le lieu ainsi que les personnages dont nous découvrirons l’évolution au fil du texte. Soyons attentifs, en particulier, aux différents termes qui désignent Lazare.

- versets 20-27. A l’annonce de l’arrivée de Jésus, Marthe et Marie ont des attitudes différentes. Le dialogue entre Marthe et Jésus : étudions bien les trois affirmations de Marthe et les réponses de Jésus. Relevons l’évolution au cours de ces trois affirmations. Comment font-elles suite aux réponses de Jésus ?

- versets 28-31. Etudions les lieux, les mouvements de Marthe et de Marie, les juifs qui les entourent. Comment comprendre la demande exprimée en secret de Marthe à sa sœur ?

- versets 32-37. Marie rencontre Jésus et l’interpelle. Comparons sa parole (verset 33) à celle de Marthe aux versets 21-22. Nous pouvons aussi considérer le trouble de Jésus. Comment comprenons-nous ses réactions ? "Viens et vois" apparaît plusieurs fois dans l’évangile de Jean (par exemple Jean 1, 39 et 1 ,46). Pour nous, quel sens revêt cet impératif ? Interrogeons-nous sur la réflexion des juifs présents (versets 36-37) venus pour consoler. Quel est leur regard sur Jésus ?

- versets 38-42. Jésus se rend au tombeau. L’endroit est décrit avec précision. A qui s’adresse l’ordre de Jésus, "enlevez la pierre" ? Il semble incompréhensible, la réaction de Marthe, "la sœur du mort", l’atteste. Croit-elle vraiment que Jésus est "la résurrection et la vie" (verset 25) ? Jésus questionne Marthe de manière radicale, puis sa prière nous redit que l’homme est appelé, par la foi, à voir la gloire de Dieu, à entrer dans une relation de confiance avec le Père, à croire en Jésus par qui vient la victoire sur la mort, par qui vient la résurrection.

- versets 43-44. Comment entendons-nous les deux ordres de Jésus : "Lazare sors" puis "Déliez-le et laissez-le aller" ?

Et nous, aujourd’hui ?

Dans ce texte, comment les diverses affirmations de foi nous rejoignent-elles dans notre foi personnelle ?

Avons-nous parfois expérimenté un écart entre le discours de foi et notre foi ? Comment a-t-il été dépassé ?

Dans notre quotidien, avons-nous vécu des passages où la vie a surgi dans des situations qui semblaient sans issue ?

Prions ensemble

Partageons dans la prière ce que nous avons reçu du groupe en lisant ce texte. Puis, présentons des personnes ou des situations en demandant au Seigneur de faire triompher sa vie.

Le texte ci-dessous peut nous aider.

"Tu veilles, compagnon de nos attentes, toi, visiteur caché de notre vie. Fais-nous entendre ta voix qui redresse quand nous ployons sous le poids du malheur, et ouvre l’horizon de ta tendresse si crainte et peur font dériver nos cœurs.

Que ta parole fasse lever l’aurore de notre humanité transfigurée, et fasse éclore, en toutes nos opacités, un souffle neuf chantant la joie d’aimer. Sous nos pas fleuriront pour notre terre justice et paix, amour et vérité, et de nos mains des perles de lumière".

Dietrich Bonhoeffer

SPIP | squelette | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0