Accueil du site > Vie paroissiale > Homélies > Homélie de l’Ascension

Homélie de l’Ascension

jeudi 10 mai 2018, par JMRoche

Ascension 2018 – Ac 1,1-11 ; PS 46 ; Eph 4,1-14 ; Mc 16,15-20

A l’Ascension, Jésus fait place à ses apôtres. Désormais il leur revient d’annoncer l’Evangile et d’engager les croyants qui les accueilleront dans la dynamique de la résurrection. Pour cela, les apôtres développeront une créativité débordante en parlant des langages nouveaux comme le font les artistes ; une invincible vitalité en résistant à bien des poisons tels le racisme ou la violence ; une diaconie infatigable en prenant soin des corps individuels et collectifs.

Pour occuper cette place que leur libère Jésus en montant au ciel, les apôtres doivent accueillir l’Esprit Saint car il les dynamise. Mais pour l’accueillir, il leur faut faire le deuil du rétablissement de la royauté. Autrement dit, si nous voulons accueillir l’Esprit Saint pour annoncer l’Evangile, nous avons des deuils semblables à faire.

L’Esprit Saint ne fait pas que dynamiser les apôtres. Il unifie leur diversité en un seul corps. De plus, il intègre dans ce corps les nouveaux disciples et c’est ainsi que son royaume ne cesse de s’étendre.

Afin d’accueillir et d’être vraiment disponible à l’Esprit Saint, entendons bien les deux hommes en blanc ! Le Seigneur reviendra comme il est parti, c’est-à-dire par surprise et non pas conformément à nos nostalgies, nos rêves et nos projets.

Amen.

SPIP | squelette | Mentions légales | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0